gambling

Les jeux d’argent : un facteur de développement de l’économie du pays

Les jeux d’argent ne sont plus une activité régulièrement condamnée par les responsables gouvernementaux qui souhaitent imposer des normes éthiques à leurs communautés. Dans certains pays, ils ont été adoptés et promus comme une stratégie légitime de développement économique. Deux avantages sont palpables.

Amélioration des recettes fiscales de l’État

Les recettes fiscales sont peut-être le plus important avantage politique des casinos. En théorie, les loteries, les champs de courses, les casinos et les jeux électroniques peuvent remplir les caisses de l’État avec des fonds destinés à soutenir des programmes gouvernementaux méritants.

Les jeux de hasard légalisés ne représentent qu’une très faible proportion des revenus fiscaux dans la plupart des États. Or, les taxes sur les établissements de jeu permettent aux dirigeants d’éviter plus facilement les réductions de dépenses ou autres augmentations d’impôts.

Création d’emploi

Selon les partisans du jeu, les jeux d’argent peuvent fournir des jobs avec de bonnes prestations aux personnes sans emploi ou sous-exploitées. Cependant, la principale leçon à tirer concernant ces activités et leur impact sur le taux de chômage local est que les citoyens doivent savoir si la main-d’œuvre du nouveau casino viendra de leur région.

La promesse d’une augmentation de l’offre de travail pour la population locale est souvent utilisée comme argument pour la construction de casinos et risque de ne pas se réaliser. Dans une zone relativement urbaine, la main-d’œuvre est suffisamment variée pour garantir que la main-d’œuvre qualifiée sera fournie dans la même zone. Cependant, dans les zones rurales, la majorité de la main d’œuvre viendra de l’extérieur, laissant ainsi le taux de chômage des habitants locaux inchangé.

Toutefois, pour être légitimé, le jeu doit passer du statut de problème social perçu à celui de forme de divertissement éthiquement neutre, voire de force positive pour le développement économique. Le gouvernement a contribué à cette transformation en promouvant ouvertement divers aspects de jeux d’État, comme les loteries et les jeux de chiffres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *